« La Villa de la Lunoterie », un gîte où se ressourcer dans la Vienne

Louer un gîte avec des amis ou de la famille, nous l’avons pour beaucoup d’entre nous déjà fait ! J’ai été invitée à découvrir la Villa de la Lunoterie, dans la Vienne (86), à environ une heure de Tours. Nous avions le gîte « Soie du Meslier », pouvant accueillir 2 à 6 personnes. J’ai eu un vrai coup de coeur pour l’endroit que je vous recommande à tous, et voici pourquoi :

Au milieu des champs…

Nous avions choisi le bon jour pour aller à la Villa de la Lunoterie : 32 degrés annoncés ! Et nous savions que la piscine nous attendait… Nous avons pris la départementale et nous sommes passés par Sainte-Maure-de-Touraine. L’occasion d’acheter du bon fromage sur le chemin du retour, à la ferme La Haute Piltière, conseillée par l’Office du Tourisme de Saint-Maure-de-Touraine.

Il nous restait encore 15 minutes de trajet et la campagne se faisait de plus en plus belle : le gîte est vraiment au milieu des champs et des bois. Nous passons le portail et nous garons dans la cour. Le lieu est entouré par un centre équestre et il est donc possible d’organiser des balades à cheval !

La petite dernière née il y a un mois !

Mario nous fait faire le tour de la propriété et nous explique ses futurs projets. L’ouverture est en effet très récente ! Deux chambres d’hôtes sont en cours de création ainsi qu’un gîte pouvant accueillir 10 personnes. Chaque gîte à son entrée indépendante et un accès direct à la terrasse avec piscine.

Sublime endroit

Nous avons passé l’après-midi entière à se prélasser à la piscine, quel plaisir ! Avec les chevaux autour et la campagne à perte de vue… il faut vraiment rester plusieurs jours pour profiter de tout. Le soir, nous commandons une pizza dans le village d’Oyré, à un camion qui passait justement ce soir là. Un repas simple mais très apprécié au bord de la piscine…

Dans la soirée, nous avons l’occasion de visiter le Centre Equestre. Cassandre, 11 ans, experte des lieux, nous guide ! Les chevaux sont superbes : nous ferons une balade la prochaine fois, c’est décidé.

La nuit s’est très bien passée, pas un bruit ne nous dérange et la literie est de très bonne qualité. Le gîte est équipé et bien décoré, entre le charme de la vieille pierre et un mobilier plus moderne.

Le gîte « Soie du Meslier »

Le matin, nous profitons sur la terrasse d’un petit-déjeuner royal : pain, viennoiseries, confitures, miel de la région (dont du miel à la noisette, un délice !), jus d’orange pressé, gâteau, thé et café…

Un régal…

L’accueil de Mario et le charme du lieu en font un endroit parfait pour profiter de vacances entre amis ou en famille ! Je vous laisse comme d’habitude toutes les informations pratiques pour une réservation :

La Villa de la Lunoterie

  • Adresse : La Lunoterie, 86220 OYRE
  • Mail : villadelalunoterie@gmail.com
  • Téléphone : 06 15 66 02 78
  • Tarif : Gîte Soie du Meslier, capacité 2-6 personnes, 230€ (prix dégressifs, sans petit-déjeuners)

Réservations par mail, par téléphone et sur Airbnb (le site est en construction)

Vous louez parfois des gîtes pour les vacances ?

A très vite,

Emmy de @emmyzapartca

« L’Affiné », une adresse pour les amoureux du fromage

Si vous êtes comme moi de grands amateurs de fromage, cet article va vous donner faim ! L’Affiné se situe à Tours, rue Colbert, et existe depuis 15 ans. Arnaud, son créateur, met beaucoup de coeur à offrir à sa clientèle des fromages de grande qualité : il travaille en effet avec Pascal Beilleverre, maître fromager, et cela assure une attention toute particulière portée aux produits, du producteur au consommateur. Nous sommes allés un soir découvrir l’Affiné et voici le retour de notre expérience !

Le restaurant

Lorsque nous arrivons rue Colbert à proximité de l’Affiné, notre oeil est attiré par sa devanture. Celle-ci possède un certain cachet, avec ses lettres allongées et une belle couleur orange. Juste en face du restaurant, se trouve la cave – épicerie fine.

La cave – épicerie, juste en face du restaurant

Nous nous installons et la décoration épurée donne un côté cosy et très agréable au lieu. Après un apéritif pétillant et une mimolette offerte à picorer, nous commandons une spécialité du lieu : un plateau de fromage.

Nous choisissons le plateau à déguster en duo : composé de 25 fromages (39.00€) ! Et pas n’importe lesquels… comme je vous l’expliquais plus haut, ils sont choisis sur le volet. Nous commandons également un verre de vin rouge et attendons tranquillement notre commande, avec la vue sur le comptoir et ses dizaines de fromages prêt à être dégustés, sous cloche.

Miam !

Le plateau arrive, accompagné de salades et de pain, et il est difficile de ne pas être impressionné ! Nous avons hâte de tout goûter… Avant cela, Arnaud nous décrit ce qui se trouve devant nous. Chaque fromage est nommé, et il y a une règle à suivre : il faut les manger dans le sens des aiguilles d’une montre, du plus doux au plus fort. Nous nous prêtons donc au jeu !

25 fromages à déguster, c’est parti !

Nous apprécions réellement notre dégustation, entre découvertes de fromages inconnus et plaisir de redécouvrir nos préférés avec une très grande qualité. Cette dégustation/repas change de ce qu’on a l’habitude de consommer dans les restaurants servants du fromage. Toutefois l’hiver, on peut retrouver des plats « classiques » mais toujours de qualité exigeante comme le Mont d’Or ! Pour ceux qui auraient peur de se lancer avec un plateau, d’autres plats sont disponibles à la carte.

Pour moi, ça ressemble au paradis…

Nous apprécions ensuite un dessert : panna cotta et nougat glacé, et il est temps de repartir ! Je conseille l’Affiné pour une expérience gustative complète autour du fromage. Les prix peuvent surprendre, mais ils résultent d’une collaboration étroites entre acteurs soucieux de mettre en valeur ce patrimoine gastronomique dans toutes les étapes de sa production.

Côté cave et épicerie, vous pouvez manger façon « table d »hôtes » ou louer l’endroit pour un évènement.

Le côté cave – épicerie

Petit bonus : si vous possédez un pass Tour’n, une coupe de bulle du moment vous est offerte !

L’Affiné

  • Horaires : 12H00-13H30 / 19H00-22H00 fermé le dimanche et le lundi
  • Adresse : 66 & 73 rue Colbert 37000 TOURS
  • Téléphone : 02 47 61 32 34

Y-a-t’il des fans de fromage parmi vous ?

À très vite,

Emmy de @emmyzapartca

« Sensoa massage », un moment hors du temps au pied de la Loire

S’offrir un massage après une période de stress ou simplement pour prendre du temps pour soi… j’aimerais avoir ce reflex plus souvent ! J’ai pu tester un massage californien dans un institut situé à Saint-Cyr-sur-Loire, à quelques minutes de Tours, « caché » dans un endroit idéal pour la détente. Je vous emmène donc avec moi, à travers cet article, chez Sensoa massage.

Lorsque je suis allée rencontrer Nathalie, je sortais d’une nuit dans une cabane dans les arbres à la Batelière sur Loire… j’étais donc dans un bon mood, comme on dit ! Toutefois, les effets du confinement ou du stress en général se ressentaient encore dans mon corps : j’avais souvent les épaules douloureuses ou quelques douleurs de dos. Je me sentais parfois un peu tendue.

En arrivant sur le quai des maisons blanches, on aperçoit, tout près, la Loire. Pour accéder au salon, il faut descendre sur les quais par un petit escalier. Le salon se trouve là, à deux pas du fleuve. La vue est superbe. Une petite rue passe devant les fenêtres de l’institut, où joggeurs et promeneurs profitent de la nature. La porte est ouverte et Nathalie m’accueille avec le sourire : la séance va maintenant commencer !

La vue privilégiée du salon

Nathalie a l’habitude de commencer tout d’abord par un petit talk, avant tout massage. C’est l’occasion de parler de nos émotions, des soucis qui peuvent être mentionnés et de ce qu’on recherche finalement en venant ici. Comme je ne connais pas très bien les différents massages, Nathalie prend le temps de m’expliquer ce qu’elle propose. Suite à notre petite discussion, nous choisissons le massage californien, idéal pour un moment « cocooning« .

Je choisis une huile, India flower, qui m’inspire et nous pouvons commencer. Durant le massage, j’étais ravie d’avoir réussi à lâcher prise ! J’ai senti mes pensées aller loin, et j’ai profité d’une profonde détente. Je ne me suis pas endormie mais je n’étais « plus là » pendant un moment, et ça fait du bien de déconnecter !

Le salon est joliment décoré

Après cette pause détente, nous discutons avec Nathalie et j’apprends qu’elle fait également de la réflexologie plantaire. J’avais, il y a quelques années de cela, déjà fait une séance et si sur le moment je n’y avais trouvé « qu’un » moment bien-être, j’ai compris plus tard que la personne avait identifié des petits soucis de santé qui ne se sont révélé que plus tard… Je reviendrai donc voir Nathalie pour la réflexologie plantaire : ça vous intéresserait d’en savoir un peu plus ?

Les différentes huiles aux senteurs envoûtantes

Voici à présent toutes les informations nécessaires pour vous offrir un moment détente chez Sensoa massage :

Sensoa massage

  • Adresse : 9 quai des Maisons Blanches, 37540 Saint-Cyr-sur-Loire
  • Téléphone : 06 28 91 25 28
  • Tarifs : ici

Vous vous offrez parfois des moments bien-être comme celui-ci ?

À très vite,

Emmy de @emmyzapartca

Dormir dans une cabane dans les arbres, mon expérience à La Batelière sur Loire

Si je croise régulièrement ce concept de logement insolite, je n’avais pour ma part j’avais dormi dans une cabane perchée ! J’enviais les petit-déjeuners en hauteur, hissés par une poulie dans un joli panier… Grâce à La Batelière sur Loire, située non loin de Tours, j’ai pu tester cette expérience pour la première fois.

Voici la terrasse et ses deux transats !

Le site se trouve dans un lieu idéal : au milieu des châteaux de la Loire et au pied de celle-ci. C’est d’ailleurs pour cela que vous avez le choix entre dormir dans un bateau, amarré sur le fleuve, ou dans une cabane ! Il y a deux cabanes et deux bateaux : l’un est adapté pour 2 personnes et le second pour 4-5 personnes. Vous pouvez même choisir de loger dans un gîte de charme 4 étoiles, également présent sur place.

Notre cabane perchée à 8m de hauteur

Nous avons donc choisi la cabane, et lorsque Selma nous la fait découvrir, un sentiment de petite euphorie nous envahis ! Les restes des souvenirs d’enfants resurgissent mais cette fois-ci on est face à une vraie cabane, et totalement fonctionnelle. Nous dormons dans la Cabane du Verger, adaptée pour 2 personnes.

Le temps n’est pas ensoleillé et la pluie nous guette mais nous réussissons tout de même à manger sur la terrasse, au milieu des arbres et des bruits de la nature. C’est un vrai bonheur !

Notre salle de bain

Lorsque l’obscurité envahit le parc boisé où nous nous trouvons, nous rentrons profiter de l’ambiance intimiste de la cabane. Comme il n’y a aucune lumière aux alentours, la cabane est l’endroit idéal pour admirer les étoiles ! J’aime particulièrement le fait que le coin nuit est dans la partie basse de la cabane. Il faut emprunter l’escalier quelque peu exigu et se glisser dans la chambre, où l’on ne peut pas se tenir debout. Une fois arrivé dans le lit (très confortable), on se sent comme dans un cocon. Attention, si l’autre n’est pas encore couché et marche au dessus, les craquements et grincements du bois se font ressentir… après tout, nous sommes dans une cabane !

Bonne nuit !

Nous avons passé une nuit excellente avec le bruit de la pluie et le son de la nature au petit matin. À 8H30, nous nous levons pour récupérer un panier, au bout de la poulie, contenant nos petit-déjeuners… Ils sont composés de viennoiseries fraîches, ainsi que de produits locaux (jus, yaourt…). Une pointe de soleil nous accompagne dans la matinée et nous permet d’à nouveau profiter de la terrasse.

Un moment emblématique : hisser le panier du petit-déjeuner !
Local et délicieux !

Après avoir bien profité à nouveau de la cabane, il est temps de partir ! Je conseille à tous cette expérience, pour une occasion à fêter ou simplement une envie de nature. Si la cabane du verger est pour les couples, la cabane du pêcheur est, elle, adaptée aux familles.

Tarifs pour notre expérience : 160€ la nuit dans la Cabane du Verger ainsi que 20€ pour les petit-déjeuners. Des paniers apéritif ou dîner peuvent également être pris en option. Un accès au SPA (jacuzzi/sauna) peut également être réservé.

Sur mon compte instagram, je vous fait visiter la cabane en vidéo IGTV : ici !

Vous avez déjà profité d’un hébergement insolite ?

À très vite,

Emmy de @emmyzapartca

Une bonne adresse pour le goûter : la Pâtisserie Poirier !

Vous savez à force que je suis une fan de pâtisseries et gâteaux en tout genre… Depuis mon arrivée à Tours, je cherche des endroits cosy pour le goûter et aujourd’hui j’ai trouvé une petite pépite : Pâtisserie Poirier ! Elle se trouve à Montlouis-sur-Loire à une quinzaine de minutes en voiture de Tours. Et voici ce que vous pouvez y trouver…

Je rejoins mon amie Raphaëlle sur la place François Mitterand au coeur de Montlouis-sur-Loire, là où se trouve notre adresse. La pâtisserie se trouve dans une ancienne ferme vigneronne restaurée. Nous découvrons une jolie terrasse qui promet de bon moment lorsque le temps le permet. Avec ces giboulées (de juin ?) que nous avons en ce moment en Touraine, il vaut mieux pour nous nous installer à l’intérieur.

La semaine précédente, j’avais discuté avec Camille, la gérante de cette jolie pâtisserie, et j’avais déjà repérer ma pâtisserie favorite : l’opéra au matcha ! Raphaëlle choisit une nouveauté : la charlotte au chocolat et nous accompagnons le tout d’un thé Damman.

Opéra matcha : crumble pistache chocolat blanc, mousseline au thé matcha, ganache citron vert, biscuit joconde au thé matcha et poudre de pistache

Nos deux gâteaux sont excellents. Pour les fans de matcha, l’opéra vous plaira à coup sûr ! Je le déguste avec un thé aux agrumes que Camille me conseille, et non pas un thé au jasmin qui peut s’avérer trop marqué avec le matcha (déjà bien particulier, mais j’adore !).

Camille a l’habitude de proposer des nouveautés pour varier sa vitrine. Des classiques restent toujours mais je trouve l’idée de découvrir de nouveaux goûts à mon prochain passage séduisante !

Charlotte au chocolat

Je choisis de ramener un cheesecake passion : biscuit spéculos, mousse cheesecake et insert passion et physalis pour prolonger l’expérience à la maison.

Le samedi et le dimanche, vous pouvez venir pour le brunch (il faut réserver) ! Oh et la boutique se situe sur l’itinéraire de la Loire à Vélo, pour une pause bien méritée… J’espère vous avoir donné envie de découvrir cette belle adresse à deux pas de Tours. En tout cas, moi, j’y retournerai bientôt !

Pâtisserie Poirier

  • Horaires : 10H – 19H
  • Adresse : 2, place François Mitterrand 37270 Montlouis-Sur-Loire, Centre, France
  • Téléphone : 02 47 80 92 19

À très vite,
Emmy de @emmyzapartca

#cetétéjevisitelafrance : et si on redécouvrait notre patrimoine ?

Durant le confinement, j’ai suivi la création d’un mouvement, lancé par Patrimoine 2.0, autour du patrimoine et du # : « Cet été, je visite la France ! ». Ce hashtag vise à soutenir les différents sites touristiques touchés de plein fouet par l’arrêt de l’activité et le retour impossible à prévoir des touristes étrangers.

En effet, si toute l’économie est touchée, le secteur du tourisme va encore souffrir cette année ! Les différents évènements de 2019 et des années précédentes ne l’avait déjà pas épargné…

Certains le savent peut être déjà, mais j’ai terminé mes études l’an dernier en conservation-restauration du patrimoine à la Sorbonne. À présent, je travaille dans un des châteaux de la Loire. Ce sujet me touche donc particulièrement et je me sers de mon compte instagram pour vous donner envie de visiter la France !

Le château de Ternay, une pépite à 45min d’Azay-le-Rideau, proche des châteaux de la Loire

Depuis quelques temps, les thèmes de mon instagram se sont diversifiés : vous pouvez voir des tests de chambres d’hôtes et des visites de sites historiques, en particulier les châteaux. Je suis heureuse de voir votre intérêt à ce propos et beaucoup d’entre vous m’écrivent en me disant que pour une fois, cet été, ils vont penser à visiter leur région ou une région française qu’ils ne connaissent pas.

Le moulin de Gaubourg, à 1h20 de Tours, où nous avons séjourné une nuit et profité d’une table d’hôtes

Nous avons un pays au patrimoine riche et inestimable, et nous le connaissons parfois trop peu. Je m’inclus aussi dedans… Si pour certains la vision de vacances en France est un « échec » ou n’est pas assez dépaysante (suite à une année de travail difficile par exemple ou un confinement angoissant), j’affirme à 100% que c’est une idée reçue !

La gastronomie, l’histoire et le partage avec les locaux vous feront voyager à coup sûr. Je me donne ici en exemple : j’ai été invitée dans une chambre d’hôtes dans le Berry… là où j’ai habité toute mon enfance ! Eh bien j’ai découvert de nouvelles personnes, de nouveaux lieux, j’ai retrouvé des produits que j’aimais et pas une seule fois cela m’a empêché de déconnecter. Autre exemple, quand je suis allée dans une chambre d’hôtes en Anjou, ça n’était qu’à 1h20 de chez moi et j’ai découvert : l’histoire de cette région, du vin que je ne connaissais pas, des paysages de vignes magnifiques, une spécialité dessert incroyable…

Redécouvrir à l’occasion d’une nuit dans un château le patrimoine gastronomique de ma région : le Berry !

Les chambres d’hôtes sont selon moi le meilleur moyen de découvrir une région : on peut profiter des bons plans des locaux, de leur connaissance des plats ou spécialités à découvrir et l’accueil est beaucoup plus personnalisé qu’en hôtel. Alors si vous n’en avez jamais fait, cet été 2020 sera sans doute la meilleure occasion !

Faites-moi confiance, la France a beaucoup a nous offrir ! Alors tentons de soutenir à notre échelle les acteurs du patrimoine et du tourisme sous toutes ces formes. Et si vous n’êtes pas encore persuadés, suivez-moi sur instagram : de nouveaux lieux et découvertes arrivent très vite…

Et vous, vous visitez la France cet été ?

Béhuard, un village classé à l’UNESCO au bord de la Loire

À très vite,

Emmy de @emmyzapartca

Une nuit au Château du Boisrenault

Les expériences exceptionnelles s’enchaînent en ce moment ! Et cette fois-ci, j’ai été invitée à passer une nuit dans un château… Une première pour moi ! Le château du Boisrenault se trouve à côté de la ville de Buzancais (36), dans le Berry. C’est une région que je connais bien car j’ai grandi non loin de Bourges. Toutefois, cette partie du Berry m’était inconnue et j’étais ravie de la découvrir à cette occasion.

Le château

De Tours, nous avons mis 1H30 pour atteindre le château. Nous sommes arrivés à 16h pour avoir le temps de profiter du lieu ! Il faisait 29 degrés et je savais que le temps se gâterait le lendemain. Quand nous arrivons à proximité du château, il se dévoile à travers les arbres.

Le château date du XIXème siècle mais a été bâti sur le modèle d’un château médiéval/renaissance. Des sculptures évoquent donc ces périodes, ainsi que la forme des fenêtres et des tours, mais à l’intérieur on reconnaît les goûts XIXème. On découvre premièrement un grand escalier en bois… Impressionnant ! Nous rencontrons Colas, le propriétaire du château qui nous accueille avec le sourire. On se sent tout de suite bien chez lui et il nous invite à faire « comme chez nous ». On se prête donc au jeu…

L’escalier

On découvre ensuite où l’on dormira cette nuit : dans la chambre Hadrien ! Elle est immense et percée de trois grands fenêtres qui lui procurent une superbe luminosité. La salle de bain fait rêver, surtout avec cette grand baignoire avec vue sur la campagne

Notre chambre !
Et la fameuse baignoire !

Il est maintenant temps de découvrir le parc et les alentours ! Nous n’avons pas pu profiter de la piscine car elle était en train d’être repeinte : ça n’est que partie remise. La façade du château vue du parc est impressionnante.

Comme nous étions les seuls hôtes à séjourner au château ce jour-là, Colas nous a autorisé à ouvrir les portes et découvrir les différents pièces du château ! On a donc vu les chambres d’hôtes mais aussi les gîtes, tous aussi confortables les uns que les autres. Nous sommes allés jusqu’au grenier qui témoigne vraiment d’un château familial ayant vu passer plusieurs générations.

Une autre chambre d’hôtes

À 20H, nous sommes attendus pour le dîner. L’endroit est génial : on mange sur la terrasse du château, juste au dessus de l’escalier qui donne sur le parc. Il fait bon, la vue est magique : une bonne soirée en perspective. Colas nous prépare des plats en toute simplicité mais délicieux ! Du fromage frais, une salade, des lentilles du Berry accompagnées de fêta, de légumes poivrons/courgettes/aubergines à la plancha (petit clin d’oeil à Colas si tu passes par ici 😉 ), des fromages régionaux, du Reuilly blanc, du pain au levain naturel maison et enfin une délicieuse mousse au chocolat. Bref : on a adoré !

Le dîner avec vue !

Il est temps d’aller dormir, et quelle nuit ! Le lit est grand et super confortable, et aucun bruit ne vient perturber le sommeil. Le lendemain matin on profite d’un délicieux petit déjeuner avec fruits frais, miel de Buzancais, confitures maison, fruits secs et jus de pomme artisanal. J’ai profité de la belle baignoire pour prendre un bain et profiter des derniers moments au château du Boisrenault.

Petit-déjeuner royal

Voici les tarifs des chambres d’hôtes (petits-déjeuners inclus) :

  • Chambre double deluxe (la chambre où nous étions) : 116€ pour 2 personnes
  • Chambre double supérieure (avec lit à baldaquin) : 96€ pour 2 personnes
  • Chambre double standard : 90€ pour 2 personnes

En repartant, nous avons déjeuné dans un bon petit restaurant à Buzancais : « Au croissant », nous avons acheté du Valencay (fromage de chèvre de la région) et nous sommes passés chez Vigean, pour acheter de l’huile d’olive de qualité.

Aux alentours, beaucoup de châteaux et petits villages se visitent et offrent de quoi faire pour un weekend, ou plus !

Merci Helène & Colas pour cette belle invitation et pour votre accueil !

À très vite,

Emmy de @emmyzapartca

« Le moulin de Gaubourg », un havre de paix au coeur des vignes

J’étais trop heureuse de vous l’annoncer en stories sur instagram : j’ai été invitée à découvrir une chambre d’hôtes située en Anjou ! J’en reviens tout juste et je voulais partager avec vous ce superbe moment, en vous racontant mon expérience mais aussi en vous donnant toutes les informations nécessaires si vous souhaitez vous y rendre…

Sur la route pour arriver au Moulin de Gaubourg, on se rend compte qu’il n’est pas le seul ! Des moulins à eau et à vent peuplent les alentours. Les vignes aussi sont très présentes, et promettent dégustations et découvertes.

Nous sommes arrivés au moulin en fin de journée, vers 18h, pour pouvoir profiter du lieu et du beau temps ! Sophie nous accueille et après nous avoir montré notre chambre, nous guide à travers le lieu et nous parle de son histoire. Dans le hall d’entrée, une plaque de verre au sol nous montre la rivière qui passe juste en dessous ! Trois chambres sont disponibles et une peut accueillir des parents avec enfants. Ou des adultes souhaitant partager une chambre ! Voici les prix (petit-déjeuners compris !) :

  • Tarif pour 1 personne : 75 euros
  • Tarif pour 2 personnes 85 euros
La vue de l’étage du moulin, sur le jardin !

Notre chambre « Hipolyte », située au rez-de-chaussée, nous a beaucoup plu : elle était très bien décorée (tons bleu pastel !), dotée d’une belle salle de bain avec douche à l’italienne et même d’une terrasse ! On serait bien restés plus longtemps…

Le soir, nous étions attendus pour dîner ! Et c’est pour moi la première fois que je fais une table d’hôtes. Sophie nous conseille de nous promener dans les vignes en attendant et au retour, nous croisons Franck qui nous propose gentiment de mettre à notre disposition une barque pour une balade le lendemain.

Merci Félix pour ce délicieux repas !

Je suis végétarienne (je l’avais précisé quelques jours avant) et j’étais ravie de trouver un menu adapté à mes habitudes alimentaires ! Je me suis régalée du début à la fin. Nous avons mangé en entrée des galipettes, une spécialité d’Anjou à base de champignons. Ensuite, un délicieux risotto aux asperges et aux notes acidulées nous attendait. Et enfin en dessert, nous avons découvert le crémet d’Anjou : un dessert (mais qui peut se manger salé !) à base de crème fouettée, blanc en neige et sucre ! Un régal absolu, il faut que j’essaie d’en refaire ou de trouver des endroits où en déguster.

Un crémet d’Anjou avec de la confiture de prune !

Nous découvrons un bon vin rosé pétillant : les perles de Gaubourg ! Nous sommes obligés d’en ramener quelques bouteilles en Touraine…

Les lits sont très confortables et tout est très calme, alors la nuit a été bonne ! Le lendemain matin, nous montons au premier étage pour le petit-déjeuner. La pièce est agréable avec une baie vitrée donnant sur autre terrasse avec vue sur les arbres…

Confitures et yaourts de la région !

Une fois le ventre bien rempli, il est temps d’aller faire de la barque (bonne ou mauvaise idée du coup ?). On hésite à se lancer de peur de tomber à l’eau mais non, tout se passe bien et on passe une demi-heure à remonter la rivière avec le soleil entre les arbres.

Et voilà, il est déjà temps de partir ! Je vous conseille vraiment de rester plusieurs jours pour profiter du lieu et surtout des alentours où il y a beaucoup de choses à faire. Nous avions prévu de visiter le château de Brissac ou celui de Serrant mais ils étaient fermés en raison de la crise sanitaire.

Vous pouvez aussi visiter : la ville d’Angers avec son château et ses musées, le zoo de Doué-la-Fontaine, le Cadre Noir à Saumur, venir à l’occasion du Festival estival de Trélazé (bon, pas cette année !), visiter des champignonnières ou des villages troglodytes. Il y a encore tant de choses à faire ! Sophie saura vous conseiller sur le meilleur itinéraire durant votre séjour. Et quoi de mieux après une bonne journée de visite que de se détendre dans une belle chambre d’hôtes…

Nous, nous avons opté (sur les conseils de Sophie) pour la visite du très beau village de Béhuard (classé au patrimoine mondial de l’UNESCO).

Béhuard et sa superbe église du XVème siècle

Et si cette crise sanitaire nous permettait de mieux connaître nos régions ? Personnellement, je n’ai pas trop envie d’aller en ville en ce moment alors un lieu comme le moulin de Gaubourg est l’endroit parfait : au coeur de la nature et à proximité de tout.

Merci à Sophie, Franck, Diane, Félix & Ophélie pour cette belle invitation !

Et vous, vous avez envie de visiter la France cet été ?

À très vite,

Emmy de @emmyzapartca

Balade en Touraine #2 : une journée à Amboise

Après la levée du confinement, j’ai fait une petite liste de villes et villages aux alentours de Tours pour une balade. Je cherchais des lieux où idéalement on ne croiserait pas grand monde ! J’avais notamment noté Chédigny, mais une abonnée m’a dit sur instagram qu’elle avait été très étonnée d’y trouver un grand nombre de personne.

Nous avons donc choisi d’aller à Amboise, premièrement pour pique-niquer sur les bords de Loire ! Je préfère la berge qui offre une belle vue sur le château, même si elle offre moins d’espaces que celle d’en face.

On ne s’était pas méfié du soleil mais il était tout de même fort ! Moi qui ne prend jamais de coup de soleil, j’avais les bras bien rouges en fin de journée… On voit bien qu’on est restés à l’intérieur pendant longtemps… Après manger, la visite se poursuit dans Amboise. Nous ne croisons pas foule mais il y a un petit peu d’animation.

J’en profite pour acheter quelques gourmandises dans les boutiques : histoire d’aider un peu les commerçants qui relancent tout juste leur activité ! J’ai fait quelques achats dans la biscuiterie au pied du château ainsi que chez Le comptoir des reines (une très jolie boutique et ses gérants très gentils !). J’y ai repéré un parfum à la rose dans un sublime flacon que j’ajoute à ma liste pour mon anniversaire…

Nous passons ensuite devant le Clos Lucé mais il semble fermé. J’avais cru lire qu’il était déjà ouvert, mais non : il rouvrira ses portes à partir du 20 mai !

Nous décidons donc de poursuivre notre balade jusqu’à Château Gaillard, le château souvent moins connu d’Amboise. J’avais eu l’occasion de le visiter avec une amie qui y travaillait quelques années auparavant. Et nous avons eu de la chance : le château venait juste de rouvrir (la veille).

Quelques familles s’y baladaient mais nous n’étions pas nombreux ! Après avoir profité des transats et des jardins, on pénètre à l’intérieur du château. Il est magnifiquement restauré et la visite est très riche. Je gardais un beau souvenir de l’orangerie et des cuisines que j’ai pris plaisir à redécouvrir !

Nous finissons la visite avec un jus d’orange pressé sur les tables au soleil et il est déjà temps de rentrer. En temps normal, nous aurions mangé au restaurant ou bu un verre de vin quelque part. Mais pas cette fois, il faudra encore être patients !

Toutefois, on m’a conseillé plusieurs fois en story un coffee shop qui a l’air d’avoir du succès : Chantilly co ! Je vais donc devoir revenir pour tester ça…

Vous connaissez Amboise ?

À très vite,
Emmy de @emmyzapartca

Mon retour sur les protections hygiéniques lavables après 8 mois d’utilisation

En août dernier j’entamais une transition dans ma façon de consommer : je décidais de remplacer mes protections hygiéniques habituelles par des protections lavables.

Voici mon parcours en bref :

2015, on tente la cup

Après avoir utilisé depuis mes premières règles des protections classiques et parfois nocives pour notre organisme, je passais en 2015 à la cup. Je trouvais ça pratique et je n’avais pas forcément de difficulté à la placer mais elle fuyait tout le temps… J’étais donc repassée aux protections classiques petit à petit.

Premières protections lavables

En créant mon compte instagram, en 2015 également, je tombe sur des tas de blogs sur le thème du bio et je découvre l’existence des protections lavables. J’achète sur le site Dans ma culotte des protèges slips que j’ai toujours aujourd’hui. Mais je n’avais jamais passé le cap du lavable pour les moments de mon cycle où j’ai vraiment mes règles.

Août 2019

C’est le début d’une série de partenariats autour des protections lavables qui va me faire changer mes habitudes du tout au tout. Après être passée aux tampons bio et biodégradables de la marque HelloSerena, je reçois un kit découverte de serviettes lavables Hannahpad. Ensuite, les marques Fempo et Réjeanne me font tester leurs culottes de règles.

Pour toutes les remarques sur ces protections, les +, les -, les prix et autres, je vous conseille d’aller sur mon profil instagram et de regarder la story à la Une nommée « #1 » !

Et maintenant ?

Depuis 8 mois j’utilise donc exclusivement ces différentes protections lavables. J’ai utilisé des tampons uniquement pour la piscine. Je n’ai donc pas créé beaucoup de déchets depuis 8 mois ! Et j’en suis super contente.

Mais maintenant, est-ce que j’ai envie de continuer ? Eh bien oui ! Je m’y suis totalement habituée. Tout n’est cependant pas parfait alors voici ce qu’idéalement j’aimerais changer.

Préférences

J’ai une grande préférence pour les culottes de règles qui sont tout simplement impressionnantes. Aucune fuite, elles sont invisibles, confortables et absorbent parfaitement l’humidité. Je suis vraiment conquise. J’aimerais en avoir pour chaque jour de la semaine mais le prix me retient un peu…

Alors j’alterne avec mes serviettes lavables. J’en avais acheté deux autres en magasin bio et je les préfèrent aux Hannahpad pour deux raisons : elles glissent moins et leur couleur sombre me permet de ne pas m’agacer à essayer d’enlever toutes les tâches… Pour les serviettes lavables je vous conseille vraiment d’en choisir avec du tissu de couleur sombre car les tâches restent malgré tous mes efforts ! On se relâche une fois en ne les lavant pas tout de suite et hop, ça ne s’en va plus… Sauf à 90 degrés en les laissant tremper un peu avant dans de l’eau de javel.

Ma remarque est toutefois vraiment « pratique », car elles absorbent très bien également et sont disponibles en plusieurs tailles et selon les flux.

Conclusion

Je me suis totalement habituée aux protections lavables et je compte bien continuer à les utiliser. L’étape du lavage ne me rebute absolument pas, surtout pour les culottes de règles qui sont plus facile à laver. J’en rachèterai une bientôt !

Sinon, pour les moments où ça n’est pas pratique d’apporter ce type de protections, j’ai des serviettes et protèges slips jetables de la marque Les Petites Choses, respectueuses de notre corps et de l’environnement.

Et vous, vous avez déjà testé les protections lavables ?

À très vite,
Emmy de @emmyzapartca